ARCACHON, LA TESTE DE BUCH, ANDERNOS, CAP FERRET, biganos, mios, marcheprime, lanton, arès, audenge, gujan, La Hume, dune du pyla, banc d'Arguin, cabanes tchanquées, ostréiculture, huîtres
 

La vidéo du moment
Voir les autres vidéos
Accueil
Villes et villages
Tourisme
Hébergement
Restauration
Entreprises
Images du Bassin
Vidéos du Bassin
Tous les sports
Les écoles
L'emploi
Associations
Sites Bassin
Agence Internet
Agenda
Météo / Marées
Livre d'or
Contact
 
Bassin d'Arcachon
Histoires locales Flux RSS
Toutes les histoires locales > Famille JAVAL, WALLERSTEIN et aérium d’Arès
 
lundi 19 novembre 2007
 

Léopold JAVAL (né à Mulhouse le 01.12.1804), fils de Jacques JAVAL dit « le jeune » et de Lucie BLUMENTHAL, épouse en 1838 Augusta von LAEMMEL (1817-1893), fille de Léopold von LAEMMEL et de la baronne Sophie d’EICHTHAL. Ils ont 6 enfants : Emile (1839-1907), Pauline (1842- ?), Ernest (1843-1897), Eugène (1846-1847), Alfred (1848- ?) et Sophie (1853-1947).

leopold-javal.jpg

Banquier et agronome d’inspiration saint-simonienne, il acquiert par adjudication en 1847 une vaste propriété de 690 hectares à Andernos. Il l’agrandit, d’Audenge Au Porge, jusqu’à 3000 hectares en 1860. Il l’assainit, y plante des pins, en exploite la gemme et fait forer des puits pour l’alimentation en eau potable des communes sur lesquelles se trouvent ses terres. Ses travaux de mise en exploitation de ces landes incultes lui valent la rosette d’officier de la Légion d’Honneur en 1862.

En 1851 il avait été élu conseiller général d'Audenge, mandat qu'il abandonnera en 1859 pour se consacrer à l’Yonne dont il est député depuis 1857.

Après la chute du second empire, il vient prendre sa retraite dans son château d’Arès

chateau.jpg

qu’il avait acheté au Capitaine Louis David ALLEGRE ainsi que les réservoirs à poissons, qu’il développa. Le château est aujourd’hui une maison de retraite de la mutuelle des enseignants. Il y décède en 1872. Sa veuve poursuit son œuvre.

Riche banquier israélite au même titre que Rothschild ou Péreire, on peut raisonnablement penser que son installation sur les bords du Bassin lui a été inspirée par Emile Péreire.

Sa fille Sophie épouse en 1878 Paul WALLERSTEIN (né à Paris le 12.06.1846). Elle le décide à créer à Arès une maison de santé pour soigner les déshérités. Elle sera inaugurée le 21 novembre 1894 en présence de nombreuses personnalités, les maires d’Arès, d’Andernos, de Lège et Du Porge et les docteurs COUSIN et PEYNAUD en particulier. L’Abbé DELUGEOL bénit l’établissement. Les religieuses de La Sainte Agonie le prennent en charge. L’architecte en a été M. BLAQUIERE et l’entrepreneur M. BORDURON; une villa à façade de belle facture architecturale ornée de faïences.

Le 1er septembre 1914 il devient l’Hôpital (militaire) Auxiliaire N° 205 de la 18ème Région Militaire géré par la Croix Rouge, jusqu’en 1919.

ha-sw.jpg

(aimable contribution de NC et RL)

Paul WALLERSTEIN était décédé le 15 mars 1903 alors qu’il chassait sur le domaine de La Saussouze, héritage de Léopold JAVAL et qui représente environ la moitié de la surface de la commune d’Arès, surnommé alors « le domaine de Madame ». Il est tombé de cheval, sans doute terrassé par une crise cardiaque. Un modeste mausolée isolé en pleine forêt indique encore aujourd’hui l’endroit précis où on a retrouvé son corps.

stele-PW.jpg

En 1913, Sophie WALLERSTEIN continue son œuvre de bienfaisance et créé un aérium au bord du Bassin pour des enfants malades (tuberculose en particulier) de condition modeste.

enfants.jpg

Les architectes en sont Charles DUVAL et Emmanuel GONSE (un cousin de Sophie W.). Des fresques du peintre local Henri MARRET égayent les murs.

fresque.jpg

En 1942, se sentant menacée en tant que juive, elle confie tous ses biens à la Croix Rouge Française et s’installe modestement dans une cabane du port d’Arès, protégée et aidée par la population locale. Elle a 89 ans ! Elle peut enfin en sortir fin août 1944. Elle est décédée le 31 décembre 1947, à l’âge de 94 ans, après une longue vie consacrée au service des autres, digne héritière de son père Léopold JAVAL dont les descendants gèrent encore aujourd’hui cet héritage humanitaire. Une belle oeuvre de bienfaisance en somme. 

Auteur : Xavier Hessel et René MAGNON.


L’Aérium d’Arès sortira un jour de son long sommeil

Depuis la fin des années 70, ces 5 hectares sous les pins, au bord du Bassin, n’accueillent plus personne. Une association se bat pour leur rendre vie. Histoire.

aerium-ares-2.jpg
L’Aérium tel qu’il était dans ses années de fonctionnement entre 1913 et 1970.

«Mon enfance est ici », lâche Claude Gautier. « Pendant six ans, entre 11 et 17 ans, je suis venue chaque année entre six et quatre mois soigner mon état de santé fragile, à cause de la tuberculose. Dans les années 50. » Aujourd’hui retraitée, elle observe l’Aérium depuis le bord du Bassin. Les bâtiments barricadés, les portes murées, l’interdiction d’entrer. Pourtant elle sourit de plaisir. Les cigales, les pins chauds qui exhalent, le même sable sous les pieds, les tamaris tout pareil. « J’ai presque l’impression qu’un gosse va sortir de la maison en criant, que des bandes d’enfants vont émerger de là en courant vers le Bassin. Je guette toujours en passant l’ouverture d’un volet, un chant enfantin. Je voudrais tellement que tout revive. »

aerium-ares-1.jpg
Baignoires pour les enfants

Ils étaient entre 150 et 200 enfants entre 3 ans et 17 ans à investir les lieux, dans cette commune d’Arès où la famille Wallerstein avait fondé en 1913 une maison pour les enfants malades de la tuberculose. 2 000 m² de locaux, un parc de 5 ha, en front de mer, sous les pins. Sophie Wallerstein, fille du banquier Léopold Javal, très lié avec les frères Pereire, acheta 700 hectares d’un vaste domaine à Andernos. Puis entre Audenge et Le Porge, il achète le château d’Arès qui devient sa demeure.

Mission : soigner les enfants

Sophie ne put avoir d’enfant, elle décida de créer une fondation reconnue d’utilité publique en 1904. Mission : soigner les enfants défavorisés. Son action philanthropique guidera toute sa vie. En 1913, elle crée l’Aérium. En 42, Sophie porte l’étoile juive, une grande partie de sa famille est déportée. Afin de protéger l’Aérium, elle le confie à la Croix-Rouge sous condition. L’association des amis de la Fondation Wallerstein qui gère le domaine est donc chargée de préserver l’œuvre de la grande dame. Lorsqu’elle décède en 1947, elle a confié auparavant les clés de l’établissement à son neveu Paul-Louis Weiller.

Depuis sept ans, Pilar de la Béraudière, arrière-arrière petite-nièce de Sophie Wallerstein, préside la fondation, qui entre-temps a ouvert une clinique (centre médico-chirurgical) sur une parcelle de l’Aérium.

Juliette Greco réfugiée ici

Depuis la fin des années 70, les projets de l’Aérium ont tous capoté les uns derrière les autres. Des enfants ont été accueillis en mode colonie de vacances, puis le bâtiment n’étant plus aux normes, la colo déménagea. Dans la foulée des années 80, le chanteur Jean-Luc Lahaye posa son dévolu sur la propriété, avec un projet d’y installer des enfants défavorisés de la fondation qu’il avait montée. Refus.


Le père François du Plessis prêtre-ouvrier qui avait ouvert un centre de vacances à Claouey fut sur les rangs pour rénover le bâtiment, afin d’y accueillir des enfants pauvres et des familles. Il obtint même un contrat en tant que « directeur de projet à titre bénévole ». Capotage. En 1988, le président des Girondins de Bordeaux Claude Bez fut à deux doigts de l’acheter pour créer un site d’entraînement. Encore raté.

aerium-ares-3.jpg
Les 4 A défendent la réhabilitation de l’Aérium. Au premier plan, Claude Gautier.

L’association des 4 A (Association des amis de l’Aérium d’Arès dépose ses statuts en 1988. Objectif : réhabiliter l’Aérium. Le secouer, lui rendre vie. Christian Darriet préside cette association, ils sont une centaine autour de lui, dont Claude Gautier. Qui ajoute : « Cet endroit est puissant. Pendant la guerre, des enfants juifs ont été cachés ici. Juliette Greco est venue s’y réfugier. Quelques années après, elle y fut surveillante. »

« Nous avons craint que le bâtiment ne soit rasé, reprend Christian Darriet, et en 2000 nous avons obtenu avec l’aide de la famille Wallerstein l’inscription à l’Inventaire supplémentaire des monuments historiques. Il représente le seul patrimoine local de la ville d’Arès. Les architectes Charles Duval et Emmanuel Gonse ont réalisé les bâtiments, les fresques murales du peintre Henri Marret à l’intérieur sont intactes. »

Plus d'infos sur http://4a-aerium-ares.com/

Source : journal SUD-OUEST - Auteur : Isabelle Castéra le 15/08/2013

 
ALERTE EMAIL recevez en priorité les nouvelles histoires locales
 
Voir les autres articles
 
Réagir à cet article
Nom :

Ville
Ecrire le résultat de 7 + 7 =
Réactions


 A andernos, nous (quelques amies réunies en association) envisageons de faire une exposition et/ou une conférence sur Sophie Wallerstein vers la fin des vacances de Paques. Seriez-vous d'accord pour participer à cette manifestation ? Notre but : faire connaîtres les femmes du bassin et en particulier l'oeuvre de Sophie Wallerstein. Il y a une très grande rue à Andernos qui s'appelle rue Sophie Wallerstein et la majeur partie des nouveaux arrivants ne savent même pas pour quoi... Qu'en pensez-vous ?
 
HOLIK Andernos-les-bains

 tres bellle histoire que la votre madame wallerstein et honneur a la population locale qui l on aidee pendant les heures noires de la guerre
 
achnamian le rouret

 J'ai passé toutes les vacances de mon enfance à l'aérium d'arès et parfois 6 mois de l'année. Il y régnait un règlement très rigide pas toujours bien compris par des enfants très jeunes. En connaissant l'histoire de Sophie Wallerstein et son engagement, je comprends la chance que j'ai eu et je pense qu'à l'heure actuelle, il est dommage de voir un site si exceptionnel laissé à l'abandon alors qu'il y a tant d'enfants à aider.
 
Madeleine Bordeaux

 L'article est génial, mais il y à un "hic" la tombe ou stèle se trouve sur la commune le LEGE CAP FERRET. Cordialement.
 
PIERROT LEGE CAP FERRET

 bonjour, grâce à votre envoi de photos des fresques deH.Marret notre site Internet est fait. On y parle d'Arès bien sûr! http:/tiny.cc/ffd4z
 
colliard jouy le moutier

 Es ce qu'il y aurais des personnes qui pourrais m'en dire plus sur ce qui s'est passer dans cette maison de santé ( aerium + preventum ) à partir de 1939 ?
 
Quamroel Bdx

 Bonjour, Je suis journaliate pour l'Universitee Hebraique de Jerusalem et j'ecris un petit reportage sur cette famille Francaise d'origine Israelite. Je vous remercie pour ce recit si interessant. Avez vous par hasard une photo haute tesolution de cette famille? Il me manque une photo ancienne de cette famille pour mon reportage qui n'est pas de tout commercial. Pouriez-vous m'aider? Je vais vous donner du credit.
 
Sclomo Arad Jerusalem

 Bonjour ami de Jérusalem. Le webmaster de ce site va vous répondre. La famille Javal est originaire d'Allemagne, sous un autre nom, et a pris un patronyme à consonnance française, sans renier sa religion. Il n'y a pas de sectarisme ici et il y a une synagogue à Arcachon, bâtie à la fin du 19ème siècle aux frais de Daniel Iffla Osiris et qui est en cours de restauration, Osiris étant un gendre de Emile Péreire, l'un des fondateurs de la ville, aussi israélite. Un autre reportage à réaliser ... Pour répondre à Quamroel, la Croix Rouge ayant la gestion de cette fondation, les occupants l'ont respectée.
 
Xavier Arcachon

 Bonjour Sclomo Arad. Je pense que vous aurez des informations en allant au lien http://www.clinique-ares.com/accueil.html. A noter que la famille Javal a changé son patronyme en 1808 pour respecter un décret de Napoléon Ier.
 
Xavier Arcachon

 Bonjour. Je m'intéresse à l'histoire des Juifs en Dordogne, de 1939 à 1944, soit de l'arrivée des premiers réfugiés, essentiellement alsaciens, à la fin de la guerre. Je découvre cette fondation, qui m'ouvre des perspectives ! En effet, début décembre 1939, l’orphelinat de jeunes filles et le Nid, repliés de Strasbourg, sont réunis à Vélines (Dordogne) dans une baraque d’une colonie de vacances . Lucien Cromback et Jean Wolff (je passe sur leurs titres), compte-tenu du très mauvais état du baraquement, les évacuent, quelques jours plus tard, vers Arès, dans un établissement dirigé (selon les sources dont je disposais alors..., par "Mme Wackenheim" (sic) jusqu’à ce que le service des réfugiés de Dordogne puisse les accueillir. M. Weber, autre responsable au service des réfugiés, fait construire, à Bergerac, sur intervention de Lucien Cromback, des baraquements en briques. La Croix-Rouge y ramène les enfants en janvier 1941. Ils sont bien acceptés dans les écoles primaires de Bergerac. Ma question est donc la suivante... Quelqu'un pourrait-il me parler de cet aspect précis, que je comprends beaucoup mieux désormais... En effet, pourquoi Arès, pourquoi la Croix-Rouge, etc... D'avance merci. j'ai écrit un ouvrage sur le sujet, publié en 2003.
 
Reviriego Bernard Périgueux

 Bien le bonjour.En 1949 agé de 5ans j'ai fais un séjour a "la maison de l'enfance" préventorium Andernos les bains si cela existe encore j'aimerai pouvoir passer devant
 
andré saint Vincent de Tyrosse

Remonter Revenir en haut




ANNUAIRE D’ENTREPRISES BASSIN D’ARCACHON VAL DE L’EYRE



AGENCE WEB CRÉATION SITES INTERNET



LOCATION DE VACANCES Bassin d’Arcachon
 
Publicité
 
PUBLICITÉ
ARCACHON LA TESTE VENTE maison neuve
ARCACHON LA TESTE VENTE maison neuve
Vente de maison neuve Loi Duflot sur le Bassin d’Arcachon
www.arcachon...s-neufs.com/
CASINO MIAMI
CASINO MIAMI
Votre casino sur le Bassin d’Arcachon
www.casinoandernos.com...
Installation ALARMES Bassin d’Arcachon Cap Ferret
Installation ALARMES Bassin d’Arcachon Cap Ferret
Installateur de systèmes de sécurité depuis 27 ans sur le Bassin d’Arcachon
espacesecurite.pro/
L’ESTEY MALIN
L’ESTEY MALIN
Le gratuit du Bassin d’Arcachon
www.lesteymalin.com/
LOCATION BATEAU ARCACHON
LOCATION BATEAU ARCACHON
Votre loueur de bateau sur le Bassin d’Arcachon
www.ac-yachting.com/
LOCATION BOX ARCACHON
LOCATION BOX ARCACHON
Un complexe sécurisé aux portes du Bassin d’Arcachon
stockparc.com/
PROMENADE EN BATEAU
PROMENADE EN BATEAU
Découverte du Bassin d’Arcachon avec le bateau traditionnel des ostréiculteurs
baladesurchaland.fr/
 
Affichez votre annonce ICI
 

:: Qui sommes-nous :: Documentation :: Cartes et plans :: Communiquer sur bassindarcachon.com ::

Agence internet : www.arcachon-communications.com - Partenaires : Vacances-arcachon.com - L'Estey Malin

Accueil | Villes | Tourisme | Images du Bassin | Météo | Les écoles | Tous les sports | L'emploi | Sites Bassin | Agence Internet | Annuaire
Agenda | Histoires locales | L'ostréiculture| Les associations | Annonces gratuites | Livre d'or | Contact

Tous droits reservés BASSINDARCACHON.COM - Crédits Photos © G. d'Auzac - S. Scotto