LE CRII du CAYOC, Bassin d’Arcachon - Information, actualité, pollution, kayok, protection, environnement Arcachon, Cap Ferret, Andernos, Gujan, La Teste

 - PAYS DE BUCH
 - BASSIN D'ARCACHON
PORTAIL RÉGIONAL
Criis du Cayoc
Tous les criis

Revirement environnemental à La Teste

mercredi 25 mars 2009

Développement durable insoutenable

Le Plan d’aménagement et de développement durable, (PADD 2009) de La Teste de Buch présenté au Conseil municipal le 24/03/09 porte atteinte à notre environnement.

Sous couvert de développement durable la municipalité de La Teste de Buch réduit à néant les efforts réalisés par l’ancienne municipalité pour la protection d’espaces naturels remarquables.

Dès la première page, nos craintes se précisent : la première orientation du PADD 2005  "Intégrer la ville dans un milieu naturel remarquable" devient « Intégrer la ville dans le milieu qui l’entoure" et est reléguée en 3ème position. Cette inversion et le remplacement de « milieu naturel remarquable » par « milieu qui l’entoure » résument bien la nature des modifications réalisées.

Nous avons noté aussi  :
- Le remplacement de la coupure d'urbanisation entre La Teste et  Pyla par un « corridor boisé » le long de la RD 217
- La réouverture à l’urbanisation de la forêt de Pissens 
- L’agrandissement de la zone urbanisable de la Pinède du Conteau 
- L’aménagements de plages naturelles dans les Prés-salés ouest
- La suppression de la ZPPAUP du Pyla
- L'ouverture à l'urbanisation du Vieux et Haut Pyla
- L'ouverture d’une nouvelle zone d’activités au sud ouest de l’aérodrome et de l’hippodrome.
- Le déplacement des campings du Pyla.

Le diable est dans les détails ; un corridor d'arbres et derrière que trouverons-nous ? Les Pylatais apprécieront l’urbanisation de la forêt entre La Teste et Pyla.

Les habitants de la Pinède de Conteau apprécieront eux aussi de voir agrandir la zone urbanisable ?

Quant aux campings, où seront-ils déplacés ? va-t-on créer une nouvelle « Fenêtre océane » ?

Michel DAVERAT, Angélika HERMANN, Malika PETIT

http://arcachon.lesverts.fr/


Réagir à cet article

Nom :

Ville :
Ecrire le résultat de 7 + 7 =


 Triste que des personnalités, soit disant intelligentes, ne voient pas plus loin que le bout de leur nez.
 
Syliane Gujan

 la population a vote et elu des supers.... maires au sud bassin.... ces deniers n ont que faire de l ecologie, d ailleurs faut voir tous les "bobos" et "prout prout" qu ils nous ramenent, ca pue le fric et ca tue le bassin..... c est une nouvelle forme de pollution...
 
braouet la teste

 Je suis Conseillère Municipale à Andernos et je m'oppose aux "grands Projets " du Maire qui n'apporteront que destruction dans notre milieu naturel. (plages, forêts, bois, faune, flore, ...) Il doit d'abord penser à reconstruire ce que Klauss a détruit ...
 
BERNIER Michèle ANDERNOS LES BAINS

 On se rend compte que les SCOT ont pour seule ambition de tétourner les lois au détriment de notre environnement. Il est temps que nous réagissions à toutes ces dérives. Et que les APE n'hésitent pas à attaquer les SCOT non conformes au code de l'urbanisme, de l'environnement, etc... Car après, on ne pourra plus rien faire contre les PLU qui autoriseront des urbanisations et destructions en infraction aux textes.
 
Domi

 crier ne suffit pas ,il faut hurler longuement:::::!et sortir les canines!le SCOT et le lieu ou se tient la morsure durable!!!!
 
serrano

 80 pour cent des européens vivent à moins de 200 mètres des côtes, hurler n'y changera rien, les donneurs de leçon n'ont pas que je sache le désir de quitter la région eux non plus, qui pour certain ne sont pas originaire du coin, alors construire pour se loger? oui!!!! A moins d'instaurer de nouvelles lois régissant les mouvement de population, ce serai une idée, rester entre Testerin, Gujanais, Teichois, voir Arcachonnais, si si il y en a, mais attention, la consanguinité a ses risques bien connu!!!! Un peu de réalisme, les conseilleurs ne sont pas les payeurs, et les écolos de salon auto proclamé, ceux la même qui ont bénéficié de la hausse des prix de l'immobilier sur le bassin devrait raison garder.Oui il convient d'être vigilant, mais l'opposition systématique ne mène à rien, entre "tout" et "rien" l'équilibre est possible, il suffit d'un peu de bonne volonté.
 
Mr Pirelon L'Aiguillon

 Les orientations du projet de PADD de La Teste de Buch -qui modifient le PADD antérieur sans que l’Etat l’ait réclamé- appellent plusieurs critiques que les atteintes envisagées vis-à-vis des milieux naturels rendent urgentes : On note l’alarmant défaut de prise en compte des grands inventaires nationaux du patrimoine naturel: Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique, Zones d’Intérêt pour la Conservation des Oiseaux… Ainsi, dans ce PADD, les Prés Salés Ouest ne sont pas cités parmi les espaces remarquables à préserver, alors qu’ils font partie de ces inventaires et abritent plusieurs dizaines d’espèces protégées. Le PADD ne comporte non plus aucune mention des Espaces Naturels Sensibles du Département. Pourtant, leur rôle protecteur doit être pris en considération avant tout projet, comme c’est le cas, par exemple, pour les intentions d’artificialisation du Canal des Landes, site protégé, biologiquement très riche et qui véhicule une eau de qualité vers la Baie d’Arcachon. Aucune mesure de protection ne découle de la présence de Natura 2000 sur les Forêts de Laurey et de Pissens. Ainsi, ces Forêts seraient, selon les orientations du PADD, vouées à une destruction quasi-intégrale, incompatible avec leur protection et celle des divers habitats naturels. L’artificialisation des Forêts de Laurey et Pissens anéantirait irrémédiablement l’unité du massif boisé et la continuité écologique et paysagère reliant les Prés Salés Ouest au grand Site Classé de La Teste La coupure d’urbanisation entre Pyla-sur-Mer et La Teste serait réduite à une bande paysagère à vocation décorative longeant la départementale 217. De la même façon, la coupure d’urbanisation entre La Teste et Gujan-Mestras, qui dépend largement de la conservation de la Pinède de Conteau, serait réduite à une bande paysagère longeant le Canal des Landes. Le Site Inscrit des Forêts de Pyla-Sud ne sont pas davantage pris en considération : une position que le récent jugement du Tribunal administratif ne peut qu’imposer de reconsidérer. Ces constats, et bien d’autres que nous serons amenés à exposer plus en détail à l’occasion de l’enquête publique, suscitent notre plus vive inquiétude et montrent une grande incompatibilité de ce PADD, plus « Destructeur » que « Durable », avec tous les diagnostics environnementaux préfigurant le Schéma de Cohérence Territoriale en cours d’élaboration. Bassin d'Arcachon Ecologie
 
Françoise Branger ARCACHON

 Le Tribunal Administratif vient à nouveau de donner raison à l’association Bassin d’Arcachon Ecologie. Au Sud de Pyla-sur-Mer, un très bel espace naturel dunaire et forestier, Site Inscrit, situé à proximité de la Dune du Pilat, semblait devoir être voué à un lotissement, en dépit de la Loi Littoral et de l’avis de l’Etat. En effet depuis 1990, l’Etat avait demandé de protéger cet espace remarquable du littoral. Des associations de citoyens ont donc été amenées à dénoncer, par voie juridique, une défaillance du contrôle de légalité en matière d’urbanisme et au détriment de l’Environnement naturel. L’annulation du permis de lotir a ainsi été décidée par la justice. A l’heure du Grenelle de l’Environnement et alors que s’élabore le Schéma de Cohérence Territoriale du Bassin, ceci devrait servir de signal fort pour les divers acteurs et autorités en charge de l’urbanisme des communes. D’autant plus que le Projet d’Aménagement et de Développement Durable de La Teste, récemment rendu public, paraît comporter plusieurs failles quant à la protection de l’Environnement. Le Bureau de Bassin d'Arcachon Ecologie
 
Françoise Branger ARCACHON

 tu as raison michel (daverat) isidore plantey(du cri du kayok)
 
isidore plantey ares

ALERTE EMAIL recevez en priorité les nouveaux criis
Partager sur Google+ Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email