LE CRII du CAYOC, Bassin d’Arcachon - Information, actualité, pollution, kayok, protection, environnement Arcachon, Cap Ferret, Andernos, Gujan, La Teste

 - PAYS DE BUCH
 - BASSIN D'ARCACHON
PORTAIL RÉGIONAL
Criis du Cayoc
Tous les criis

LETTRES AUX MAIRES : pour le respect des enjeux écologiques !

mercredi 30 mai 2007

excursion_biganos_eyre3_grd.jpg

Lettre envoyée le 2 mai 2007 aux maires et collectivités du Bassin d'Arcachon :

Madame, Monsieur

" la Coordination Environnement du Bassin d’Arcachon a le plaisir de vous adresser le document « Pour le respect des enjeux écologiques du Bassin d’Arcachon».

Cette synthèse résume les préoccupations environnementales et écologiques des associations signataires. Il est d’ailleurs très vraisemblable que d’autres associations rejoindront prochainement cette démarche.

Les thèmes évoqués ont, par le passé, été trop souvent négligés, ce qui aboutit aujourd’hui à des déséquilibres et à des situations critiques. Nous souhaitons donc, par cette publication, attirer votre attention sur les sujets majeurs et complémentaires qui sont au fondement de la sauvegarde ou de la mise en péril de l’Environnement fragile du Pays du Bassin d’Arcachon et du Val de Leyre.

Aucune de ces problématiques ne nous semble pouvoir ni devoir être ignorée lors des diverses élections locales à venir.

C’est pourquoi nous demandons la prise en compte énergique et concrète de ces enjeux écologiques et demeurons à votre disposition pour dialoguer sur ces sujets.

Dans cette attente, nous vous prions, Monsieur […] (ou Madame […]) d’agréer l’expression de nos sincères salutations.

Pour la coordination de la démarche « Pour le respect des enjeux écologiques ».

Françoise Branger, présidente de Bassin d’Arcachon Ecologie.

VOIR le document complet « Pour le respect des enjeux écologiques du Bassin d’Arcachon »

 

- REPONSE DE Madame Kolli, candidate du Parti Communiste Français aux élections législatives -dans la 8e circonscription de Gironde

J'ai pris connaissance, avec attention, des vos préoccupations que je partage. Candidate soutenue par le Parti Communiste Français et les collectifs antilibéraux du Bassin, je suis engagée sur un programme réfléchi, étudié et élaboré au niveau national, issu de réflexions collectives locales. Dans notre programme, nous avons un chapitre :

 "Agir pour préserver notre planète"   Il est vital pour l'humanité de résoudre les problèmes écologiques. Les défis de l’environnement, que sont la désertification, la perte de notre biodiversité, l’épuisement, le gaspillage et le pillage des ressources, le réchauffement climatique, la pollution de l’air, de l’eau et des sols doivent être traités de façon nettement plus offensive. Il ne suffit pas d’avoir signé le protocole de Kyoto ou le moratoire de Mr Nicolas Hulot, la communauté internationale doit agir pour sa mise en œuvre. Il faut agir pou supprimer le système honteux du marcher des droits à polluer. Il faut refuser notamment que l’union révise à la baisse ses projets de directive sur l’environnement, comme celui de la pollution de l’air, de l’eau, pour cause de compétitivité. Il faut agir pour une redéfinition des modes de production, de consommation et d’échanges. (texte repris dans engagements PCF)

Notre campagne des législatives basée sur le thème « vivre et travailler dans notre région », inclue bien évidement les problèmes environnementaux, nous avons, interpellé les élus locaux à ce sujet, en leur faisant parvenir un courrier les appelants à soutenir ma candidature sur ces bases, et pour porter devant l’assemblée nationale nos préoccupations.

Dans le cadre de notre organisation politique locale à Biganos, nous avons une commission qui travaille sur le sujet, et déjà des élus locaux membres du PCF, sont intervenus lors de conseils municipaux. Je vous propose de nous retrouver dans le prolongement du temps de campagne électorale, afin de créer une dynamique de rassemblement autour d’une gauche de combat, de courage pour porter haut et fort nos revendications et aboutir à une gestion de nos communes où nous pourrons vivre de façon à ce que l’Être Humain soit la priorité, qu’il retrouve toute sa place dans un environnement respectueux de la Nature.

Vous trouverez, ci-joint, copie de notre courrier aux élus municipaux et notre réponse à un questionnaire de la Dépêche du Bassin sur nos engagements.

Vous souhaitant bonne réception de la présente, recevez, Madame, mes sincères salutations.

Mme KOLLI.

- REPONSE DE Monsieur Deluga, maire du TEICH

deluga.jpg

 

- REPONSE DE Monsieur Serrano, Conseiller Général de LA TESTE

serrano.jpg


Réagir à cet article

Nom :

Ville :
Ecrire le résultat de 2 + 2 =


 C'est très bien Nous ne pouvons que réagir positivement à cette demande. il faut que les maires agissent en prenant en compte ces enjeux de manière concrète c'est-à-dire en stoppant les projets d'aménagement en tous sens comme par exemple l'extension du port de plaisance du Betey ou celui de l'allongement de la jetée d'ANDERNOS. Afin de justement concrétiser le respect des enjeux écologiques du Bassin d'Arcachon, les riverains du quartier du Betey à Andernos les bains demandent au maire une réunion d'information qui doit avoir lieu pendant que la majorité des usagers est sur le Bassin c'est à dire cet été. Je me permets de vous envoyer une copie de cette lettre et ne manquerais pas de vous tenir au courant des suites bien cordialement clarisse HOLIK HCF0712@aol.com Clarisse HOLIK 33 rue des Parigots 92150 Suresnes Monsieur Philippe Pérusat Maire d’Andernos-les-bains 33510 Andernos-les-bains Suresnes, le 29 mai 2007 Monsieur le Maire, Votre réponse du 16 avril dernier m’est bien parvenue et je vous en remercie. Toutefois, tenir une réunion d’information sur les différents projets concernant l’extension du port de plaisance du Betey pendant l’été est plus que jamais d’actualité. En effet, de nombreux riverains du quartier du Betey rencontrés au cours du mois de mai m’ont dit n’avoir jamais reçu le Bulletin Municipal N° 52, n’ont pas lu l’article de Sud-Ouest annonçant les deux projets : extension du Port du Betey et allongement de la Jetée. Ils n’ont pu manifester leur intérêt, condition nécessaire pour qu’ils soient convoqués à la réunion du 1er mars, condition que vous avez énoncée lors de cette même réunion. Ils aimeraient donc être informés des projets de transformation de leur cadre de vie et d’emploi de leurs deniers. Voilà pourquoi je vous demande de bien vouloir organiser cet été, en juillet ou en août, une réunion d’information ou pourquoi pas deux réunions, une en juillet et l’autre en août, sur les projets d’extension du port du Betey et ceux d’allongement de la jetée, projets qui nous concernent tous en tant que citoyens. En espérant voir ma demande agréée, je vous prie de recevoir, Monsieur le Maire, l’assurance de ma considération. Copies / Jean-Robert BOS Christiane Bernardin Joel Confoulan François Deluga Riverains du quartier du Betey Associations : Maurice Soubirou, Monsieur Janin, Monsieur Mazodier
 
clarisse HOLIK

 Il me semble que l'on confond tout ! Ce crii est visiblement une opération politique contre le maire actuel d'Andernos à un an des élections municipales. Les électeurs feront leur choix ...
 
Durand

 Au contraire, je pense que l'exemple cité par clarisse Holik est un parfait exemple de ce que les associations de protection du Bassin veulent éviter. La préservation du Bassin, de ces écosystèmes rarissime, et du coup de son attrait touristique dépend de la modération des maires dans l'aménagemant des communes. Le pire qu'il puisse arriver est le bétonnage du Bassin style "côte d'azur" et c'est ce que les politiques ont amorcés aujourd'hui. Alors je vous en prie Messieurs les élus et décisionnaires, en dehors de toute couleur politique et lobbys des entreprises qui veulent agrandir leur marges bénéficières: Ne tuez pas la poule aux oeufs d'or !
 
Yvonne Ducours

 J'ai un petit sourire aux lèvres quand je peux lire que M. Deluga souhaite un centre alternatif utilisant le tri mécano-biologique, alors qu'il y a quelques années il souhaitait installer un centre sur sa propre commune sans en avoir informer au préalable ses habitants et sans connaître le système de tri utilisé. Et aprés il se dit grand écolo? Heureusement que ce projet est tombé à l'eau...
 
Paul

ALERTE EMAIL recevez en priorité les nouveaux criis
Partager sur Google+ Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email